[BILLET] Giratoire RD 537 : concilier enjeux de sécurité et de biodiversité
Partager

La commission permanente du Conseil régional des Pays de la Loire a attribué ce vendredi 12 juillet une subvention de 320 000€ au Conseil départemental de la Sarthe pour la réalisation du giratoire de Trangé sur la route départementale RD 357. S’appuyant sur la Stratégie régionale pour la biodiversité (SRB) votée il y a moins d’un an, les élus du groupe Ecologiste et Citoyen ont demandé à la majorité régionale de conditionner expressément cette aide à la prise en compte effective des enjeux de biodiversité.

Sophie Bringuy, conseillère régionale de la Sarthe et co-présidente du groupe Ecologiste et Citoyen : « Le nouveau giratoire de la RD537 est un ouvrage important pour sécuriser cet axe très fréquenté de l’est de la Sarthe. Cependant, ce projet, dans un secteur déjà très morcelé entre l’autoroute et la zone d’activité de Trangé, peut fragiliser encore plus la biodiversité. Dans ce type de situation, la Région doit prendre ses responsabilités et conditionner sa subvention à un projet et chantier exemplaires, qui pourrait prévoir des mesures connexes positives pour la biodiversité en termes de continuités écologiques, et s’assurer que les associations environnementales sont bien associées. »

Lucie Etonno, membre de la commission transports : « J’ai demandé en commission transport lundi dernier comment était prise en compte la biodiversité. Mes interlocuteurs n’étaient pas en mesure d’apporter des éléments précis ».

Sophie Bringuy : « Vendredi matin, en commission permanente, j’ai rappelé les engagements pris par la majorité lors de l’adoption de la SRB en octobre 2018 : placer la biodiversité au cœur des politiques publiques régionales et s’impliquer pour une mise en œuvre ambitieuse de la séquence éviter-réduire-compenser dans tous ses projets. La présidente a répondu qu’elle souhaitait un chantier exemplaire sans préciser comment ni donner de garanties. Nous allons donc demander au Conseil départemental ce qu’il a prévu comme mesures d’évitement et de réduction des impacts et s’il envisage de récréer des conditions favorables à la biodiversité dans ce secteur à l’occasion du chantier. »

Voir le courrier adressé à Dominique le Mener, président du Conseil départemental de la Sarthe : ICI.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.