[C_Presse] 1,4 millions d’euros de chèques-cadeaux : la majorité met encore la main à la poche pour les industriels de l’agro-alimentaire
Partager

Lors de la commission permanente du 13 juillet 2018, la Région Pays de la Loire a décidé de verser près de 1,4 million d’euros de chèques-cadeaux à 5 industriels de l’agro-alimentaire, dont 564 000 euros pour le géant BEL, qui génère de très importants bénéfices. A ce montant s’ajoute 1,8 million d’euros de fonds européens. Le compteur des chèques cadeaux régionaux dépasse ainsi les 6 millions d’euros depuis le début du mandat.

Christophe DOUGÉ, conseiller régional Ecologiste et Citoyen
 : « La majorité continue de distribuer des chèques-cadeaux aux industriels de l’agro-alimentaire sans critères liés à la santé des consommateurs ou au respect de l’environnement. Deux entreprises subventionnées sont spécialisées dans les plats préparés, une autre entreprise subventionnée est le géant de l’industrie fromagère BEL à qui la région verse une aide de 564 000 euros, à laquelle s’ajoutent 636 000 euros de fonds européens pour accroître sa capacité de production et de conditionnement de fromages. Les consommateurs veulent changer de modèle et recherchent une alimentation plus saine, comme le prouve l’essor de la bio. La majorité subventionne encore une agriculture du passé ! »

L’élu poursuit : « Alors que l’argent public se raréfie, que de nombreuses associations voient leurs subventions diminuer, comment justifier ces aides publiques dont le montant global atteint 3,2 millions d’euros ? Et bien entendu, comme nous le répétons depuis le début du mandat, cette aide devrait être versée sous forme de prêt ou d’avance remboursable pour une gestion plus éthique de l’argent public.»

A ce jour, aucun nouveau règlement d’attribution des aides n’a été proposé, malgré les promesses de la majorité depuis plus d’un an.

2 réflexions au sujet de “[C_Presse] 1,4 millions d’euros de chèques-cadeaux : la majorité met encore la main à la poche pour les industriels de l’agro-alimentaire

  1. bonjour.
    je suis le délégué syndical central CGT .
    18 ANS de mandats non stop , argent public égal transformation en dividendes , pas une seule création d’emploi je vous rassure , entre 2008 a fin 2017 , c’est 88 emplois temps plein de supprimés , ce sont des rtymes de travail intensifiés , les conditions de travail se dégradent , les représentants du personnel ne somt jamais consultés sur pour faire quoi et comment sera investie cette argent public !

    un changement radical de Control de l’argent public est nécessaire dans le pays.
    c’est pire que chéque cadeau , je dirai pognon de digue ….
    a+ .

    1. Bonjour,

      Merci pour votre témoignage qui nous interpelle. Nous serions très intéressés pour vous rencontrer afin que vous nous fassiez partager plus amplement votre point de vue sur le développement de la filière alimentaire.@ChristopheDouge reste en veille et en alerte sur les impacts sociaux et environnementaux des politiques économiques de la Région. Vous pouvez également nous suivre sur les réseaux sociaux et nous par mail.

      Le groupe Écologiste et citoyen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *