[C_PRESSE] Agro-business & argent public: la Région amplifie l’arrosage automatique
Partager

Le groupe Écologiste et Citoyen dénonce régulièrement les millions d’euros offerts sans contrepartie à l’industrie agroalimentaire depuis le début du mandat régional. Aujourd’hui, la majorité LR-UDI va encore plus loin en modifiant les conditions d’attributions des subventions régionales. Après la politique des chèques-cadeaux, la Région va passer au guichet ouvert. Une orientation inadmissible dans un contexte de diminution des ressources publiques et de demandes pour une alimentation respectueuse de la santé et de l’environnement. Le vote est prévu ce vendredi 5 avril.

Christophe Dougé, conseiller régional : « Nous demandons depuis des mois la remise à plat des aides régionales au secteur agro-alimentaire pour passer du format chèques-cadeaux à la mise en place de prêts et d’avances remboursables. Quand enfin la majorité propose une modification du règlement de l’aide régionale à l’investissement des industries agroalimentaires (ARIAA), c’est pour offrir la possibilité aux grands groupes de bénéficier de 3 fois plus d’aides ! On marche sur la tête ! »

Il ajoute : « Depuis le début du mandat, plus de treize millions d’euros ont été versés sans aucune contrepartie. Lors de la commission permanente de ce vendredi 5 avril, ce sont près de trois millions d’euros d’aides publiques régionales, auxquelles viennent s’ajouter plus de trois millions d’euros de fonds européens, qui vont être répartis entre huit entreprises, dont trois multinationales, pour un total de 64 emplois annoncés. Et les vannes vont encore être ouvertes ? »

Le groupe Écologiste et Citoyen demande que le versement de subventions publiques soit conditionné à une plus-value sociale, sanitaire et environnementale des projets soutenus. Aujourd’hui, la Région n’a aucune démarche qualitative et se contente d’arroser sans discernement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.