[C_PRESSE] Europe: Coup de rabot régional et manque d’ambition pour nos territoires
Partager

Adoptée en 2016, la stratégie européenne de la Région Pays de la Loire se voulait ambitieuse et visait « une Europe plus utile pour une Région plus efficace ». En cette année d’élections européennes, les élu.e.s du groupe Écologiste et Citoyen au Conseil régional font le constat de baisses continues aux structures relais de l’Europe dans nos territoires depuis le début du mandat. Ils dénoncent cette réduction des aides aux associations basée sur la vision d’une Europe simple tiroir-caisse et lieux d’opportunités économiques.

Depuis 2016, des baisses de 6 à 28% des aides aux associations à vocation européenne !

Franck NICOLON, conseiller régional et co-président du groupe Ecologiste et Citoyen : « En cette année d’élections européennes, nous nous interrogeons sur les ambitions de la Région pour sensibiliser et faire débattre autour du projet européen. Les attributions votées ce 8 février en commission permanente confirment la baisse continue depuis 2016 du soutien financier aux associations à vocation européenne*. Par exemple, sur la période 2016-2019, c’est au total 62 000€ en moins pour les projets de la Maison de l’Europe à Nantes. Le travail de ces associations est pourtant essentiel pour faire vivre et expliquer le projet démocratique et humaniste de l’Europe auprès des citoyens et citoyennes. »

L’Europe fait vivre notre région au quotidien    

Il ajoute : « L’Europe doit être considérée comme un partenaire de la Région, que nous nourrissons de nos expériences pour rendre les politiques européennes plus pragmatiques et qui nous aide à aller plus loin. La politique européenne de notre collectivité semble malheureusement se résumer aujourd’hui à faire du lobbying grâce à un bureau à Bruxelles, en concurrence avec nos régions voisines, pour chercher des financements destinés à compenser le décalage entre les discours ambitieux et la réalité des choix budgétaires timides de la majorité régionale. Un exemple parmi d’autres : la transition écologique. Des annonces sans  nouveaux budgets régionaux et l’Europe mobilisée pour compenser l’absence d’ambition budgétaire. »

 

*Soutien régional annuel aux associations à vocation européenne :

  Maison Europe Mayenne Maison Europe Sarthe Maison Europe Angers Maison Europe Nantes Graines d’Europe Euradio
Cumul des baisses de subvention depuis 2016 -10 500€ -2 500€ -9 500€ -62 370€ -15 700€ -16 000€
% de baisse de la somme perçue annuellement par rapport à 2015 -13,8% -6% -19% -27,8% -23,3% -11,7%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.