[C_Presse] Loi agriculture et alimentation: une occasion manquée
Partager

Les députés viennent de voter en 1ère lecture à l’Assemblée nationale le projet de loi « agriculture et alimentation », issu des Etats Généraux de l’alimentation. Les élus du groupe Ecologiste et Citoyen regrettent le manque d’ambition de cette loi, qui n’est pas à la hauteur des attentes suscitées ni des enjeux environnementaux. A l’heure où la Région Pays de la Loire doit adopter une stratégie régionale ambitieuse pour l’agriculture biologique lors de la session régionale du 22 juin, il devient donc crucial d’apporter le soutien nécessaire à ce mode de production en plein développement.

Pour Christophe DOUGÉ, conseiller régional et membre de la commission agriculture, « L’enterrement de la promesse faite par E. Macron d’interdire le glyphosate d’ici 3 ans, sans que le texte n’évoque pour autant un processus de sortie progressive de cet intrant chimique, est symbolique de la victoire des lobbies industriels et du modèle d’agro-business. La loi vient conforter une agriculture du passé qui nie les enjeux cruciaux en matière d’environnement alors qu’elle aurait pu permettre d’aller vers un changement de modèle, plus respectueux des agriculteurs, des consommateurs, de la nature et de la santé. La série de renoncements sur la vidéosurveillance dans les abattoirs, la création d’un fonds d’indemnisation pour les victimes des produits phytosanitaires ou l’interdiction de l’élevage de poules en batterie en sont la flagrante illustration ».

Il précise que « le Conseil régional présentera et votera fin juin sa stratégie en faveur de l’agriculture biologique. Nous espérons qu’elle donnera des perspectives à tous les agriculteurs qui sont de plus en plus nombreux à vouloir changer de modèle. Elle devra répondre aux besoins des agriculteurs déjà installés en BIO, en difficulté pour répondre à la demande croissante. Les consommateurs veulent en effet entrer dans une nouvelle ère : celle d’une alimentation saine, locale, de qualité. La Région doit être moteur de ce changement ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *