[C_Presse] La majorité Retailleau veut prêcher la « bonne culture »
Partager

La majorité va présenter en session régionale sa nouvelle stratégie culturelle, censée ouvrir la culture à toutes et tous et partout. Ce qu’on constate en réalité est une vision très élitiste, verticale et dépassée de la culture.

Lucie ETONNO, conseillère régionale : « La majorité Retailleau veut prêcher la bonne culture comme on prêche la bonne parole. Les actions culturelles proposées ne suffiront pas à élargir les publics, bien au contraire. Nous ne doutons pas de la grande qualité des programmes proposés par l’Opéra, par l’abbaye de Fontevraud mais le risque est de s’enfermer dans une culture dite élitiste, qui mettra sans aucun doute de côté une grande partie de la population. Nous imaginons difficilement une famille peu familiarisée avec les sorties culturelles, pousser les portes d’une église pour écouter de la musique sacrée, uniquement car cela se trouve à proximité de chez elle et à un tarif avantageux. L’accès à la culture, c’est la manière dont chaque individu est capable de se reconnaître, de s’impliquer, de reconnaître l’autre. Ce développement des droits culturels est indispensable et pour cela il est nécessaire de faire adhérer les publics, en écoutant leurs aspirations, en les faisant participer, pour qu’ils soient partie-prenantes de l’offre culturelle. Pourquoi oublier les structures de proximité, les associations, les MJC ? Pourquoi oublier les arts vivants, les arts de la rue ou encore les cultures urbaines, le hip-hop, le street art… qui témoignent de la richesse du brassage culturel de notre pays ? N’oublions pas que la culture c’est justement ce que nous partageons en commun, ce qui nous permet de mieux vivre ensemble. Il n’y a pas la « bonne » culture d’un côté et les mauvaises de l’autre »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *