[C_Presse] Port de plaisance à Brétignolles-sur-Mer : un non-sens écologique
Partager

L’enquête publique pour le projet de port de plaisance à Brétignolles-sur-Mer en Vendée se clôt ce samedi 29 septembre. Déjà, une enquête publique sur une première mouture du projet avait reçu un avis défavorable des commissaires enquêteurs en 2011. Aujourd’hui, le projet retravaillé par la commune et la Communauté de communes ne convainc toujours pas les militants EELV 85 et Lucie Etonno, conseillère régionale vendéenne, qui y voient un « non-sens écologique ». EELV 85 a d’ailleurs déposé une contribution à l’enquête publique et dénonce la non-prise en compte des enjeux climatiques, territoriaux et sociétaux dans ce projet.

Pour Claudine GOICHON, coordinatrice du groupe local EELV 85 : « Si l’on compare le projet aux différents enjeux climatiques, territoriaux et sociétaux, nous ne pouvons que douter de sa pertinence. Il viendrait profondément modifier un site protégé, paradis des baigneurs, sportifs et amateurs d’un tourisme naturel. Le projet ne prend pas non plus en compte les potentielles difficultés d’accès au futur port avec un chenal perpendiculaire aux courants marins et les nouvelles pratiques de la plaisance. Le risque est de voir les bateaux rester le plus souvent à quai. Or, nous ne voulons pas d’un « dortoir à bateaux » supplémentaire au mépris de la protection de notre côte vendéenne! »

Lucie ETONNO, conseillère régionale vendéenne, ajoute :« Avec les élu.e.s du groupe Écologiste et Citoyen au Conseil Régional, nous nous associons au groupe local EELV pour dénoncer un projet en complet décalage avec les impératifs climatiques actuels. Quel est le sens de construire aujourd’hui un nouveau port de 915 places sur un site naturel et en partie sur une zone humide, alors que le littoral vendéen est déjà très engorgé ?De plus, la Région a récemment dévoilé sa vision du « port du futur » intégrant à la fois des aspects écologiques et économiques, ainsi que les nouveaux usages de la plaisance.  A la lecture du projet actuel, celui-ci n’a rien de futuriste ! »

La contribution d’EELV 85 à l’enquête publique est à retrouver ici.

Claudine GOICHON, coordinatrice du groupe local EELV 85
Lucie ETONNO, conseillère régionale vendéenne du groupe Écologiste et Citoyen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *