[C_Presse] Post-NDDL : Quatre grands projets utiles pour une Région au cœur du Grand-Ouest
Partager

En anticipation de sa rencontre avec la Ministre des Transports, annoncée ce samedi, la Présidente de Région reçoit ce jeudi les groupes politiques à tour-de-rôle pour évoquer l’après Notre-Dame des Landes et poser les jalons pour l’élaboration d’un « contrat d’avenir » co-construit pour les Pays de la Loire. Les élu-e-s régionaux du groupe Écologiste et Citoyen sont convaincus du rôle pivot que joue notre Région dans le Grand-Ouest et partagent quatre propositions pour le renforcer.

 « La majorité régionale veut tourner la page de Notre-Dame-des-Landes et c’est une bonne chose », se félicite Christophe DOUGÉ du groupe Écologiste et Citoyen. « A condition de porter un projet basé sur les véritables enjeux de demain. »

« Surtout ne nous trompons pas d’exercice » alerte Sophie BRINGUY, co-présidente du groupe. « Certains ressortent les vieux projets comme l’A 831 et le franchissement de la Loire. Ces projets n’ont jamais abouti car leurs coûts financiers et environnementaux sont disproportionnés. Évitons après Donges et Notre-Dame des Landes de prendre encore dix ans de retard sur nos voisins en nous accrochant à des projets du passé, et faisons le choix de projets structurants pour un avenir durable ».

« Renforçons les Pays de la Loire dans son rôle de pivot du Grand-Ouest » lance Lucie ETONNO. « Portons un projet visionnaire, tourné vers la  coopération inter-régionale, vecteur d’un nouveau schéma de déplacements qui tienne compte des impératifs de lutte contre le dérèglement climatique, de gestion parcimonieuse des ressources naturelles et d’amélioration durable de notre qualité de vie ».

 

Les élu-e-s du groupe Écologiste et Citoyen font quatre propositions en ce sens :

 

–        La modernisation immédiate de l’aéroport de Nantes-Atlantique : desserte de l’aéroport en transports collectifs (train, tram-train, tramway, les trois possibilités devront être étudiées sérieusement pour permettre un choix le plus adapté) et agrandissement de l’aérogare.

–        L’amélioration de la ligne ferroviaire Nantes/Rennes :  des études complémentaires au débat public LNOBPL (Liaisons Nouvelles Bretagne Pays de la Loire), effectuées à l’initiative du groupe écologiste et d’associations ont montré que des solutions d’amélioration existaient. Nous ne partons pas de zéro, ces études peuvent déjà servir de bases.

–        L’accélération du calendrier de travaux de la ligne ferroviaire Nantes/Bordeaux : des travaux prévus, indispensables, sont financés sur deux contrats de projets Etat-Région. Comme nous l’avons demandé à plusieurs reprises, il est nécessaire de les réaliser plus rapidement, et c’est possible si l’Etat et la Région acceptent d’avancer leur financement. Nous souhaitons par ailleurs que la rénovation de cette ligne permette à la Région d’augmenter son offre TER sur le territoire traversé, notamment en créant une halte ferroviaire à Velluire (85).

–        L’accélération de la réalisation du barreau LGV sud parisien, dit Massy/Valenton : ce projet permet d’améliorer les connexions ferroviaires de partout vers le hub aéroportuaire de Roissy-Charles de Gaulle, ainsi que les liaisons inter-régionales tout en évitant Paris.

3 réflexions au sujet de “[C_Presse] Post-NDDL : Quatre grands projets utiles pour une Région au cœur du Grand-Ouest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *