[C_Presse] Pour un grand plan national vélo et sa déclinaison régionale
Partager

Alors que les débats sur les arbitrages budgétaires pour la future Loi d’Orientations sur les Mobilités sont en cours, les élus écologistes demandent au Conseil Régional de se mobiliser pour le financement du futur plan vélo aux côtés de nombreux élu.e.s et collectivités de tout l’Hexagone.

En écho à la tribune « La France a besoin d’un grand plan vélo » parue dimanche 22 avril dans la presse et signée par 207 parlementaires de tous bords politiques dont Yannick Favennec, élu de la majorité du Conseil régional des Pays de la Loire, les élus écologistes souhaitent que la Région rejoigne la campagne nationale lancée par la Fédération des Usagers de la Bicyclette.

Cette campagne s’articule autour de 3 propositions-phares :

  • créer un fonds national vélo, doté d’au moins 200 millions d’euros par an ;
  • rendre l’indemnité kilométrique vélo (IKV) obligatoire et plus incitative ;
  • re-créer un bonus pour l’achat de vélos à assistance électrique (VAE).

Pour l’élue écologiste Lucie ETONNO : « Doter ce plan de moyens financiers durables sera aussi bénéfique pour l’ensemble des territoires pour enfin reconnaître le vélo comme mode de transport à part entière : pas uniquement en milieu urbain, mais également en zones péri-urbaine et rurale. Aujourd’hui, la part du vélo dans les déplacements des Ligériens reste faible, moins de 3% », constate l’élue. « C’est à l’image de l’espace dédié au vélo, faible également. Il y a encore de gros efforts à fournir pour aménager les infrastructures nécessaires. La bonne nouvelle : ces aménagements sont peu coûteux pour les collectivités et les gains sont énormes pour le climat, la santé et le porte-monnaie des habitant.e.s ! »

La Région Pays de la Loire est déjà très attractive pour la pratique du vélo sur les volets touristique et sportif. Développer le volet mode de transport est tout autant cohérent qu’essentiel.

Pour cela, les élu.e.s du Groupe Écologiste et Citoyen préconisent la mise en place d’un plan régional vélo avec l’ensemble des acteurs, collectivités, lycées, associations pour renforcer la pratique du vélo. Quelques propositions.

1-          Accompagner les collectivités dans l’aménagement de stationnements pour vélos de grande capacité et sécurisés à proximité des grandes gares de la région ;

2-          Investir dans des rames de train vraiment ouvertes aux vélos et améliorer l’accessibilité dans les gares pour se rendre aux trains ;

3-          Développer des actions renforcées dans les lycées et CFA comme des plans de déplacements d’établissements scolaires et la sécurisation de leur accès, des ateliers de réparation, des flottes de vélos à disposition pour les trajets
gares-établissements pour les internes et pour les activités ;

4-          Inciter aux déplacements en vélo des agents et des élu.e.s.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *