[C_Presse] Précarité étudiante : les écologistes alertent sur le démantèlement du service public de l’orientation.
Partager

Nantes, le 26 novembre 2019

En pleine mobilisation contre la précarité étudiante, les élu.e.s du groupe Ecologiste et Citoyen au Conseil régional alertent à nouveau sur le risque de creusement de l’inégalité d’accès de toutes et tous à l’information sur les carrières et les métiers. En effet, entre les suppressions annoncées de Centres d’Information et d’Orientation (CIO) par le Gouvernement cette année et le Plan pour l’orientation tout au long de la vie a minima voté en juin dernier par le Conseil régional, le service public de l’orientation est en voix de décomposition au profit d’une offre privée trop coûteuse pour les jeunes aux conditions modestes. Les élu.e.s écologistes appellent le Gouvernement à revoir sa copie et demandent à la majorité régionale de peser pour limiter la casse.

Franck Nicolon, conseiller régional membre de la commission éducation, lycées et orientation : « Les pouvoirs publics doivent se mobiliser pour garantir les meilleures conditions de réussite aux jeunes dans leurs parcours. Cela commence par une orientation de qualité. Or, aujourd’hui, trop de voyants sont au rouge. D’abord, le gouvernement, en affichant sa volonté de supprimer de nombreux CIO, risque de fragiliser le maillage assuré par les 14 CIO en Pays de la Loire, ce qui creuserait ainsi la fracture territoriale entre les jeunes des métropoles et ceux des territoires ruraux. Ensuite, il renvoie de fait au secteur privé la mission d’orientation, alors que toutes les familles n’ont pas les moyens de se payer ces services. Enfin, il a transféré aux Régions la compétence de l’orientation. Mais en Pays de la Loire, la prise en main est décevante ».

Il ajoute : « Dès juin 2018, nous avons porté un vœu en session régionale pour alerter sur la réforme nationale et demander à la majorité de s’engager pour l’égalité territoriale d’accès à l’orientation. Puis en mai 2019, nous avons remis une contribution détaillée au Vice-président en charge de l’Orientation. Malheureusement, le « Plan pour l’orientation tout au long de la vie » présenté et voté par la majorité en juin se contente du minimum, sans aucun engagement sur le devenir des CIO. L’orientation représente pourtant un levier important pour répondre aux attentes des jeunes. Nous demandons à la majorité de s’engager pour un réseau de service public de l’orientation, sur l’ensemble des territoires de la région. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.