[C_Presse] Transition énergétique : Une Région à contre-courant ?
Partager

Premier bilan un an après le lancement de la feuille de route régionale sur la transition énergétique. Pour le groupe Ecologiste et Citoyen, en ignorant la synergie sobriété/efficacité énergétique, la majorité risque de faire « disjoncter » la région !

 

« Une transition énergétique réussie c’est produire des énergies plus respectueuses de l’environnement mais c’est aussi produire moins ! » déclare Sophie BRINGUY, co-présidente du groupe Ecologiste et Citoyen. « La majorité concentre ses actions sur la production d’énergies vertes et sur les réseaux intelligents. Sur ce point déjà, nous aimerions davantage d’ambition budgétaire et d’innovation car les énergies marines renouvelables, SMILE, la méthanisation… ont été lancées par la précédente mandature ! Mais surtout, la majorité oublie le volet économies d’énergie pourtant plus qu’essentiel. »

 

Franck NICOLON, co-président du groupe poursuit :  «Le logement en est un exemple frappant. La précarité énergétique concerne 12 millions de personnes en France, soit 1 personne sur 5. Un logement mal isolé fait grimper la facture de chauffage de 30 %. C’est un sujet environnemental mais également social ! Malgré ces chiffres accablants, la majorité régionale a baissé le budget dédié à la rénovation énergétique de l’habitat de 65 % (comparaison des budgets 2014 et 2017). Les aides pour la réhabilitation thermique des copropriétés ont été stoppées, les aides aux ménages modestes divisées par 3,5 et celles pour les logements sociaux divisés par 4. La majorité avait promis 100 000 logements rénovés d’ici 2021, on est loin d’en prendre le chemin ! »

 

Alors que le Ministre Hulot a récemment annoncé un nouveau plan pour la réhabilitation énergétique des logements, nous souhaitons que la Région s’implique pleinement aux côtés du gouvernement pour rendre ce plan ambitieux. A l’instar de la Région Nouvelle Aquitaine, les Pays de la Loire pourraient expérimenter ce dispositif innovant qu’est le tiers-financement de travaux de rénovation énergétique. Il consiste à proposer une offre de rénovation énergétique qui inclut le financement de l’opération et un suivi post-travaux, de telle sorte que le propriétaire n’a rien à financer car les économies d’énergies futures remboursent progressivement tout ou partie de l’investissement.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *