Non aux OGM cachés !
Partager

Face aux nombreux scandales alimentaires de ces dernières années, les consommateurs sont de plus en plus exigeants et recherchent une alimentation saine et durable. Cet objectif est l’une des priorités politiques de notre groupe : alors que les assises régionales de la BIO ont eu lieu aujourd’hui à Nantes en présence de Lucie ETONNO et de Christophe DOUGÉ, notre groupe rappelle la nécessité de développer les filières agricoles durables issues de l’agro écologie et de l’agriculture biologique et de refuser les « OGM cachés » comme la France le fait déjà pour les OGM classiques.

Sans qu’on le sache, les OGM sont déjà présents dans notre assiette : 80 % des animaux élevés en France le sont avec du soja OGM et 37 000 hectares de colza et 160 000 hectares de tournesol ont été génétiquement modifiés pour être résistants aux herbicides : il s’agit « d’OGM cachés » et les consommateurs n’en ont jamais été informés car ils ne sont ni étiquetés ni signalés. Pourtant, s’ils avancent masqués, ces OGM n’en sont pas moins nocifs pour la santé et pour la biodiversité !

Nos élu.e.s viennent de signer une pétition en ligne à destination d’Emmanuel MACRON pour :
– refuser les OGM cachés
– demander à l’Union Européenne d’appliquer la règlementation OGM à tous les nouveaux OGM
– développer les filières agricoles durables issues de l’agriculture biologique et de l’agro écologie
– développer les filières de protéines végétales sans OGM pour les animaux élevés en France.

Pour une agriculture sans OGM, nous vous invitons à signer la pétition ICI.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *