[PRESSE] NDDL : Appel aux rassemblements pour l’arrêt des évacuations
Partager

Le Gouvernement a annoncé « des expulsions dans le discernement », qui devaient permettre tout autant de rétablir la circulation sur la zone qu’aux porteurs de projets agricoles et autres d’entrer dans un processus de retour à la normale. Or, avec l’évacuation des Cent Noms, l’Etat trahit sa parole, choisit la voie de la démesure et semble retirer la main tendue jusqu’à présent.

L’État a en effet ciblé une ferme dont les habitants n’avaient certes pas déposé de demandes individuelles, mais étaient entrés dans une démarche collective de retour à la normale avec le dépôt d’un projet partagé. En à peine 6 semaines, il était difficile d’aller plus loin. Les projets agricoles se construisent sur plusieurs mois et l’Etat le sait.

Dans ces circonstances, nous appelons aux rassemblements non-violents ce soir dans toute la Région et au-delà.

Nous demandons au Gouvernement de suspendre ses interventions aux Cent Noms et sur les autres sites où se trouvent des porteurs de projets. Si le Gouvernement persévère dans sa démonstration de force et de violence, il cassera le fragile retour au dialogue des dernières semaines. Nous appelons à l’apaisement, seul à même de permettre un retour à la normale non-violent sur le site.

Europe Écologie Les Verts et ses élu-e-s Pays de la Loire et Bretagne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *