[SESSION] Dessiner un horizon résolument écologique et solidaire
Partager

Dans son discours de politique générale en ouverture de la session du Conseil régional du 18 décembre 2019, Lucie Etonno, co-présidente du groupe Ecologiste et Citoyen, a d’abord partagé ses inquiétudes en hémicycle concernant le contexte social tendu lié à la réforme des retraites, symptôme d’une incapacité à dialoguer et à construire ensemble. Ces crises que traversent la France, un an après celle des gilets jaunes, interrogent en effet notre rapport au vivre-ensemble.

Pour Lucie Etonno, la réponse apportée aujourd’hui à la profonde colère qui s’exprime dans notre pays n’est pas à la hauteur. Les accusations et reproches formulés à travers certaines prises de position, notamment celle de la présidente du Conseil régional, ne sont pas en mesure d’apporter de la cohésion à notre société.

Elle a donc affirmé: « Notre responsabilité en tant qu’élu.e.s, c’est de proposer des réponses à ce besoin de cohésion, notamment en créant et en facilitant le dialogue là où il y a des ruptures ou risques de rupture, en condamnant toute forme de violence d’où qu’elle vienne. Et de définir un horizon qui fait sens, un ensemble d’expériences, autrement dit une manière de vivre ou de ne pas vivre ensemble. »

A cette fin, Lucie Etonno a esquissé la vision des élu.e.s écologistes et citoyens pour l’avenir de la région, une vision travaillée par le groupe ces dernières semaines dans le cadre de la démarche prospective #MaRégion2050. Son ambition est de dessiner un horizon résolument écologique et solidaire, au service du bien-vivre régional. Une vision déclinée à travers des premières propositions concrètes à court et moyen terme du groupe Ecologiste et Citoyen présentées durant la session pour notamment:

  • renforcer le SRADDET pour en faire un schéma écologique.
  • combattre la précarité pour garantir de bonnes conditions de vie aux étudiant.e.s.
  • penser la gare de demain pour développer les mobilités durables.
  • défendre une économie à visage humain et dire non à l’implantation du modèle Amazon sur nos territoires
  • garantir la diversité culturelle.
  • s’engager sur le chemin d’un territoire 100% inclusif.

Ces priorités nécessitent la mobilisation au-delà des clivages politiques. Le groupe Ecologiste et Citoyen poursuivra donc sa démarche de minorité constructive qui fait des propositions et sait reconnaître des avancées ou l’inertie des politiques publiques de la majorité. Concernant le budget régional 2020, Lucie Etonno fait le constat d’une politique des trop petits pas, avec beaucoup d’incohérence entre le discours volontariste et les actes. Ainsi, sur la mobilité en milieu rural ou l’approche territoriale de l’agroécologie, le groupe Ecologiste et Citoyen voit enfin se concrétiser des propositions faites par ses élu.e.s dès 2016! Des petits pas mais que de temps perdu, alors qu’il y a urgence à agir face aux défis écologiques et sociaux!

Pour aller plus loin: lire l’intégralité de l’intervention de Lucie Etonno

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.