[SESSION] Faire du schéma développement durable une belle expérience démocratique
Partager

LES POINTS CLÉS

SRADDET

  • Le cadre de consultation prévu sur la SRADDET, c’est la diète niveau démocratie régionale
  • Nous aurions proposé aux habitant-e-s de la Région de voter sur le scénario prospectif représentant pour eux un futur désirable
  • 3 amendements pour améliorer le cadre de concertation
  • L’importance de croiser les expertises pour des réponses transversales aux enjeux

RAPPORT DÉVELOPPEMENT DURABLE

  • Après deux années sans rapport, la majorité répond aux exigences légales
  • C’est avant tout une brochure de communication
  • Pas d’état des lieux, ni d’objectifs, ni de bilan et encore moins de perspectives
  • Nombre d’actions citées ont été initiées ou menées par des écologistes
  • 3 exemples montrant des contradictions ou l’absence d’approche transversale (mobilités, santé-environnement, éducation-formation)

DM2

  • 4,1 millions d’euros en moins sur des investissements non réalisés
  • Manque de volonté politique sur la biodiversité.
  • Pas d’état des lieux, ni d’objectifs, ni de bilan et encore moins de perspectives
  • Faiblesse des piliers « sobriété » et « efficacité », pourtant les plus importants dans les scénarii de transition énergétique

Sophie BRINGUY : « Simplement demander à nos concitoyens et concitoyennes quel futur leur semble désirable. Et le SRADDET aurait été l’outil de mise en œuvre du scénario souhaité. Est-ce que ça n’aurait pas été une belle expérience démocratique ?  »

LIRE ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *