[VŒU] Réforme de la formation professionnelle
Partager

INTERVENTION DE CHRISTELLE CARDET

« Nous sommes à un tournant historique avec l’état qui poursuit sa réforme centralisatrice avec la formation professionnelle. De plus, il n’y a pas de mouvement de démocratisation de l’accès à la formation. Aujourd’hui le système bénéficie d’abord aux cadres,  il n’y a qu’un ouvrier ou employé sur 4 qui utilise son Compte Personnel de Formation (CPF) et ce n’est pas une application internet qui va régler cela, sans contacts directs, sans suivi, sans accompagnement. De plus, les OPCA vont perdre leur mission historique, et celle-ci sera assurée par les URSSAF qui n’ont pas d’expérience dans le domaine. La gestion du dispositif sera assurée par une nouvelle agence de l’état. C’est bien à une recentralisation de la formation professionnelle continue à laquelle on assiste et une complexification du système plutôt qu’une simplification.

La formation ne peut pas être livré aux intérêts à court terme du marché ce qui est en contradiction avec l’intérêt général. Et j’espère, qu’après nous avoir écarté des comités locaux, avoir refusé la mission d’évaluation, nous pourrons voter ce vœu à l’unanimité. »


Lire
 le Vœu

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *