[BILLET] Relocaliser la production automobile : c’est possible !
Partager

Les élu.e.s écologistes et citoyens au Conseil régional des Pays de la Loire s’engagent et signent une pétition portée par la CGT Renault. Le syndicat propose en effet de relocaliser en France, notamment en Sarthe, une partie de la production des DACIA, véhicules les plus vendus en France mais importés de l’étranger ! Un non-sens écologique, social et économique qu’il s’agit d’enrayer.

Une courte vidéo en ligne sur le site de la pétition expose bien l’incohérence sociétale de la production mondialisée dans le secteur automobile à travers l’exemple de la  Renault-DACIA, la voiture la plus vendue en France. En effet, un tiers de la production et de l’assemblage des DACIA SANDERO et DACIA DUSTER est localisé à l’étranger. Les véhicules sont ensuite réimportés en France depuis la Roumanie ou le Maroc.

Pour mettre fin à ce non-sens écologique et économique, le syndicat CGT porte un projet industriel revendiquant le rééquilibrage des volumes de productions. Il s’agit notamment de valoriser les savoir-faire de l’usine NTN près du Mans pour relocaliser une partie de la production. L’enjeu : rapprocher la production des lieux de consommation. Autrement dit, soutenir des circuits de proximité dans le secteur automobile.

Le groupe Écologiste et Citoyen au Conseil régional des Pays de la Loire soutient bien entendu ce projet industriel. Car au-delà du secteur automobile, fortement internationalisé et délocalisé depuis 20 ans, c’est l’autonomie relative de toutes les industries stratégiques (santé, alimentaire, biotechnologie,…) qu’il s’agit de garantir en valorisant les savoir-faire et outils de productions locaux. Il ne s’agit pas ici de défendre le souverainisme économique mais des coopérations économiques basées sur la réciprocité et l’équité.

Pour aller plus loin : lien vers la pétition  » Pour la localisation en France d’une part des véhicules DACIA vendus sur le territoire »