[C_Presse] Gel des vignes et vergers : faire plus aux côtés des professionnels et anticiper (enfin !) les changements climatiques
Partager

Les élues du groupe Écologiste et  Citoyen soutiennent la position et les propositions du collectif de l’Appel pour une Région écologique, citoyenne et solidaire concernant la grave situation impactant les vignes et vergers depuis la semaine dernière dans notre région et au-delà.

C’est le rôle de la Région d’être aux côtés des viticulteurs et des arboriculteurs, acteurs essentiels de notre économie locale, mais aussi des maraîchers et horticulteurs touchés, et de leur apporter un soutien d’urgence. C’est aussi son rôle d’anticiper les changements climatiques et d’accompagner le monde agricole dans l’adaptation de ses pratiques. A ce titre, l’annonce par l’actuelle Présidente du Conseil régional de la mise en place d’une cellule de crise, après 5 ans d’inaction face au changement climatique, n’est pas suffisante.

En plus de l’action de l’État, dont la réponse n’est toujours pas à la hauteur, les membres de l’Appel demandent d’abord à la Région le déblocage d’une aide régionale exceptionnelle, avec :

  • Un fonds d’urgence, pour apporter une aide immédiate aux viticulteurs et arboriculteurs les plus touchés, voté dès la première session du futur Conseil régional.
  • Des aides renforcées à l’achat d’équipements anti-gel respectueux de l’environnement.
  • La mise en place d’un système assurantiel plus performant, abondé par la Région, qui pourra évoluer à terme vers une mutuelle régionale de solidarité face aux risques climatiques, interfilières et réunissant producteurs et intermédiaires.

Ces premières mesures seront à compléter dans les prochaines semaines sur la base d’un diagnostic précis par filières et en concertation avec les viticulteurs, arboriculteurs et leurs représentants.

Devant la multiplication des épisodes de gel tardifs et de douceur extrême ces dernières années, témoins des changements climatiques à l’œuvre, notre Région doit également accompagner le monde agricole pour mieux anticiper les risques et s’adapter aux mutations du climat. En effet, les aides à la trésorerie apportent une réponse à court terme mais ne suffiront pas face à la multiplication des épisodes météorologiques exceptionnels.

Le prochain mandat sera l’occasion d’avancer concrètement sur ces enjeux, après 5 années d’immobilisme en Pays de la Loire et le vote d’une loi climat très en-deçà des enjeux par le Gouvernement, en construisant collectivement des outils pour soutenir la recherche et l’innovation dans l’adaptation au changement climatique (protection des vignes, variétés et cépages plus tardifs moins sensibles au gel, accompagnement vers des modèles agricoles plus résilients, etc).

L’Appel pour une Région Pays de la Loire écologique, citoyenne et solidaire est un collectif de plus de 2 300 citoyennes et citoyens, élues et élus, personnalités de la société civile et acteurs locaux, adhérents à des partis politiques ou non-encartés. Cet appel citoyen, soutenu par les partis EELV, Génération.s, Génération Écologie, Allons Enfants, Ensemble sur nos Territoires et Trajectoires Nantaises est engagé sur les élections régionales de 2021.

Plus d’infos sur appelpaysdelaloire2021.fr