[C_PRESSE] « SOS MEDITERRANEE » : le groupe Écologiste et Citoyen demande un soutien du Conseil régional des Pays de la Loire.
Partager

A l’initiative du département de la Loire-Atlantique, de la Mairie de Paris et de la Région Occitanie, est lancée aujourd’hui une « Plateforme des collectivités solidaires avec SOS MEDITERRANEE ». Lucie ETONNO et Franck NICOLON, co-président.e.s du groupe Écologiste et Citoyen, demandent à Christelle Morançais, Présidente de la Région Pays de la Loire, de soutenir cette démarche humaniste qui participe à sauver des vies en mer.

Franck NICOLON,co-président du groupe Écologiste et Citoyen : « Depuis le début du mandat et la crise migratoire, nous demandons, en vain,  à la Présidente de la Région de prendre ses responsabilités en matière d’accueil des réfugiés. Nous avions proposé, dès 2016, que la Région se revendique « Région terre d’accueil* ». En 2018, nous avions demandé à ce que la collectivité rejoigne l’association nationale des villes et territoires accueillant**.  Aujourd’hui, au regard de la situation internationale et de la nécessité pour notre région de reconstruire une politique de relations internationales, nous considérons qu’il est fondamental que la Région s’associe à cette plateforme solidaire initiée par des collectivités territoriales. C’est pourquoi nous avons adressé aujourd’hui un courrier à Christelle Morançais*** afin que la Région Pays de la Loire s’associe à la démarche.  Il ne s’agit pas d’un acte partisan, mais humaniste. »

Lucie ETONNO, co-présidente du groupe Écologiste et Citoyen complète : « Depuis 2016, l’association « SOS MEDITERRANEE » a sauvé 31 799 personnes qui fuient des conditions de vie indignes.  Pour soutenir le travail de cette association, les élu.e.s Écologistes et Citoyens adhérent pleinement à cette démarche initiée par un département, une région et une ville, et déjà soutenue par 27 collectivités. Cette plateforme solidaire va permettre d’engager une véritable dynamique collective  pour les collectivités qui prennent pleinement leur responsabilité en matière de respect des droits humains au côté des Etats et de l’Union Européenne. Il est évident que demain en responsabilité, nous pendrons l’engagement de soutenir activement « SOS MEDITERRANEE ».

*Lire la tribune du 16.01.2016 : Accueil des réfugiés : faire preuve de solidarité et de responsabilité !.

** Lire le communiqué du 18.01.2018 : La Région Pays de la Loire refuse d’être « territoire accueillant ».

*** Lire le courrier adressé à la Présidente du Conseil Régional