Comment décide-t-on ensemble en 2050 ? Portrait de Camille
Partager

2050. Camille, vendéenne de 25 ans, est devenue médiatrice spécialisée en droit du numérique. Avec
les cours reçus au lycée et sa formation en communication non-violente, c’est un débouché qu’elle
avait rapidement identifié dans un secteur d’activité qui l’intéressait.

En situation de handicap, elle s’apprête également à pousser la porte de l’instance de codécision sur
les transports publics dans laquelle elle siège depuis maintenant trois ans. Avec son profil de
médiatrice et son expertise d’usage, elle possède de solides prérequis pour porter les questions
d’accessibilité des personnes en situation de handicap dans les transports collectifs. Les navettes
autonomes qui doivent prochainement rejoindre la plateforme multimodale près de chez elle posent
question : sont-elles vraiment accessibles à toutes et tous ? Grâce à une application numérique, elle a
rassemblé des contributions qu’elle s’apprête à porter à La Roche-sur-Yon devant la conférence
territoriale dédiée aux mobilités et se réjouit de pouvoir faire bouger les choses en étant associée en
amont de la décision qui sera bientôt prise par l’intercommunalité.