Comment habiterons-nous le territoire en 2050 ? Portrait d’Elodie et Marie
Partager

2050. Elodie, infirmière, et Marie, épicière, bientôt 60 ans, entrevoient la fin de leurs carrières
professionnelles et cherchent un nouveau toit dans un environnement adapté à leur futur
rythme de vie, plus calme. Leurs enfants leur rendant moins visite, la maison familiale est
devenue bien grande pour elles deux !

Encore en pleine forme, elles aimeraient bien passer leur retraite dans le nord-ouest de la
Sarthe, du côté des Alpes Mancelles. Le coin est notamment réputé pour son cadre naturel
préservé, et ses communes sont dynamiques. Et c’est entre Paris et Nantes où vivent
respectivement leurs enfants. Dans le catalogue de leur coopérative résidentielle, elles y ont
vu plusieurs maisons qui leur conviendraient, de plein pied, et toujours avec un jardin.
Elles pensent aussi à l’étape d’après : les collectivités sarthoises sont réputées depuis des
années pour les habitations adaptées aux aînées avec services mutualisés mis en place avec
des associations aux valeurs fortes. Elles savent qu’on s’occupera bien d’elles, et que tout sera
fait pour faire durer leur autonomie.