Comment nous déplacerons-nous en 2050 ? Portrait de Frédéric
Partager

2050. Frédéric, 75 ans, vit dans un petit village près de la ville de Mayenne. Il va rendre visite
à une amie qui habite Rennes et n’a pas besoin de demander de l’aide à ses enfants pour
acheter son ticket de transport. Il a récemment rechargé sa carte de voyage « Mobiléo » qu’il
lui suffira de badger pour effectuer son trajet jusqu’à Rennes, peu importe le réseau qu’il
utilise. Il prend d’abord le chronobus fonctionnant à l’hydrogène vert jusqu’à la gare de
Mayenne puis emprunte la nouvelle ligne ferroviaire vers Laval pour rejoindre Rennes.

Frédéric partira un peu en avance : il en profitera pour rencontrer un conseiller du service
public d’aide aux pratiques numériques qui tient une permanence à la gare de Mayenne
plusieurs fois par semaine. Les conseils en ligne, c’est bien mais Frédéric préfère toujours le
contact humain et apprécie ce service gratuit bien pratique pour l’aider dans ses démarches
administratives.