[SESSION BP 2021] Territoires et développement durable : le point sur les rapports budgétaires avec Sophie Bringuy
Partager

Lors de la session budgétaire des 16 et 17 décembre 2020, Sophie Bringuy est intervenue au nom du groupe Écologiste et Citoyen sur les rapports concernant la commission 6 « Territoires, ruralité, santé, environnement, transition énergétique, croissance verte et logement ». L’occasion de faire le point sur les dossiers.

Voici brièvement les points abordés lors de cette session :

  • Développement des énergies renouvelables : le groupe note qu’après plusieurs années de sous-consommation budgétaire, les crédits alloués en 2020 sont enfin affectés et des projets concrètement soutenus par la Région. Malheureusement, malgré les annonces répétées depuis le début de mandat, le fonds ENR n’existe toujours pas. Le groupe rappelle aussi sa vigilance concernant la filière hydrogène : ce vecteur énergétique doit rester une variable d’ajustement, à sa juste mesure, compte tenu de son faible rendement.
  • Qualité de l’air : le groupe se félicité de la mise en place d’un appel à projets sur la qualité de l’air, qui vient compléter l’action pour la santé-environnement.
  • Efficacité énergétique : après avoir divisé par 4 le budget à son arrivée, la majorité n’a rien mis de concret en place pour l’efficacité énergétique pendant 5 ans. Elle a été, contrairement à d’autres Régions, dans une posture attentiste vis-à-vis du Gouvernement.
  • Santé : le groupe se félicite que la santé-environnement soit davantage prise en compte, ce qu’il demandait depuis longtemps. Il demande à la Région de soutenir la demande d’accès aux registres des cancers des parents de Sainte-Pazanne et de les accompagner dans leur recherche de réponses.
  • Développement des territoires : le groupe regrette la décision prise en début de mandat de transformer la politique de contractualisation territoriale en dispositif « guichet », une forme de réserve parlementaire qui consiste à arroser tous azimuts de subventions. Le groupe soutient les mesures pour la reconquête des friches industrielles, les projets santé-urbanisme, les tiers lieux, la mobilité durable.
  • Biodiversité : après plusieurs années de latence, de nouveaux projets ont émergé en 2020. Le groupe doute de l’efficacité de l’approche de la majorité concernant la doctrine Eviter-Réduire-Compenser qui ne repose pas sur un constat clair et risque de nourrir l’hypocrisie actuelle qui aboutit à réaliser les projets coûte que coûte, toujours au détriment de la biodiversité.
  • Economie circulaire : le budget est en forte augmentation, ce qui répond à la dynamique qui se développe pour l’économie circulaire. Le groupe regrette cependant que ce sujet ne soit pas un axe fort de la politique de développement économique de la majorité LR-UDI.
  • Information géographique : la politique d’observation des territoires a été éclatée en début de mandat. Le groupe souhaite que soit mise en place une politique claire d’observatoire territorial, pour coordonner les initiatives et projets soutenus par le Conseil régional sur la qualité de l’air, l’énergie et le climat, les déchets et les ressources, la biodiversité…

Pour aller plus loin :